Google part à l’abordage des sites pirates

google contre pirate Google part à l’abordage des sites pirates

Google contre les sites pirates

Déclarant une véritable guerre au téléchargement illégal, Google continue sa traque contre les sites pirates. De nouvelles mesures visant à lutter contre les sites encore existants devraient être mises en place prochainement.

Une amélioration du moteur de recherche contre les sites pirates

Le moteur de recherche le plus utilisé au monde a mis en place une série de nouveaux algorithmes présentés pour donner une meilleure pertinence aux résultats de recherches. Désormais, les propositions de résultats seront celles qui répondront le mieux aux nouvelles normes de référencement. Un positionnement peut donc faire la différence, lorsqu’on sait que les sites les plus visités sont ceux qui apparaissent dans les premiers résultats. Si l’approche n’est pas nouvelle, elle fait le cauchemar de nombreux référenceurs acharnés à mettre leur site de téléchargement en bonne position. L’ère de la pénalisation des tricheurs qui ont essayé tant bien que mal de contourner les précédents algorithmes sonne le glas. Il faudra maintenant compter avec de nouvelles approches plus stratégiques.

Des difficultés annoncées pour les sites illégaux

Le ton est donné : Mountain View travaille à la mise en place de fonctionnalités qui mettront en avant les offres de téléchargement légales. Le but étant de reléguer les sites pirates aux dernières pages de résultats. La méthode pourrait se révéler efficace pour contrecarrer les tentatives des sites malfaisants à se donner une meilleure visibilité. Pour que cette nouvelle approche puisse présenter un large choix, des associations avec des plateformes reconnues légalement sont nécessaires.

Une mesure en trois temps contre les sites pirates

Afin que les offres légales soient visibles, Google proposera de valoriser les liens redirigeant les utilisateurs vers des plateformes telles que Google Play ou Netflix. En premier lieu, les mots-clés souvent utilisés par les sites de téléchargement pirates seront mis à contribution sur le moteur de recherche pour privilégier les plateformes légales. En second lieu, Google déclassera les sites pirates et de P2P dans les résultats de recherche afin de limiter au maximum leur visibilité. Cette mesure a été adoptée suite à de nombreuses plaintes d’ayants droit envers ces plateformes frauduleuses de téléchargement direct. Le Digital Millennium Copyright Act, loi sur la protection des auteurs aux Etats-Unis, prévoit en effet la diminution du classement d’un site illégal par rapport au taux de plaintes déposées à son encontre. En troisième lieu, Google prévoit également de modifier l’algorithme en charge de l’auto-complétion des mots-clés utilisés lors des recherches. Cela signifie que si vous effectuez une recherche pour un film ou de la musique, le moteur de recherche ne l’associera pas automatiquement à des termes comme « torrent », « téléchargement » ou « gratuit », qui sont des thématiques propres au téléchargement illégal.

Vers une monopolisation des produits Google ?

Aux représentants de la firme de préciser que l’exemple du Content ID mis en place sur Youtube a permis aux ayants droit de gagner plus d’un milliard de dollars. Ces nouvelles mesures pourraient également être une occasion pour Mountain View de mettre en avant ses propres offres, ainsi que les liens vers le Play store. Ceci semblerait être une suite logique dans une tentative de monopolisation, étant donné la présence de plus en plus marquée des produits Google dans les résultats de recherche.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>